Le beffroi de Boulogne.

Beffroi de Boulogne-sur-mer - 1

Beffroi de Boulogne-sur-mer

Ville particulière du Pas-de-Calais, Boulogne l’est incontestablement. En attestent les référents culturels de sa population, sa cuisine, ses façons. De façon visible à toutes et à tous, ses monuments mettent en avant aussi une longue histoire.

Le beffroi de Boulogne-sur-mer n’est pas toujours regardé comme le plus beau de ces terres septentrionales ; sa pierre est brute et rapeuse. Il est vieux, construit selon la mode fonctionnelle de son époque, et sa silhouette massive et haute peut intimider les passants. Il faut dire, que sa première destination a été militaire, défensive. Son caractère s’est donc affirmé par sa robustesse.

L’histoire de ce bâtiment renvoie à l’Histoire des pouvoirs…

Remarquons d’abord que le beffroi repose ici à l’exact centre de la ville fortifiée… qui épouse un plan rectangulaire, coupé par les deux routes principales qui traversent l’enceinte des remparts. Lire la suite

Publicités

Saint-Quentin de Wirwignes, joyau de l’art naïf.

Eglise Saint-Quentin de Wirwignes

Eglise Saint-Quentin de Wirwignes

L’église Saint-Quentin de Wirwignes est un joyau méconnu, inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2006, et constitue un jalon essentiel dans le développement de l’Art Naïf.
Ainsi nommé au XIXème siècle pour désigner l’oeuvre du fameux douanier Rousseau, ce mouvement rassemble des œuvres, picturales comme architecturales, ne respectant pas les critères esthétiques de leur époque, et ancrées dans des représentations populaires, souvent réalisées par des artistes autodidactes.

Les artistes naïfs « osent croire que le temps n’est rien, que la mort même est une illusion et qu’au-delà de la misère, de la souffrance et de la peur […] pour qui sait voir, respirer et entendre, un paradis quotidien, un âge d’or avec ses fruits, ses parfums, ses musiques […] un éternel éden, où les sources de jouvence l’attendent pour effacer ses rides, ses fatigues. » André Malraux.

Et cette définition sied bien à la petite église de Wirwignes, nichée au cœur d’un village du Boulonnais.

Lire la suite

La Tour penchée des Escardines, à Oye-Plage

P1010467

Avant d’arriver à la réserve naturelle du Platier d’Oye, paradis des oiseaux, à Oye-Plage, on croise sur la route des dunesune étrange tour penchée, qu’on devine être un blockhaus.

Il y en a des centaines dans le secteur, la partie septentrionale du Mur de l’Atlantique, où les occupants scrutaient la Manche en attendant le débarquement du Pas-de-Calais.

Ils sont des milliers sur la Côte d’Opale : blockhaus, casemates, points d’appui, tobrouks…

Et ce blockhaus du lieu-dit « les Escardines » est unique en son genre… 

Lire la suite

L’épave du Lord Grey à Tardinghen

SONY DSC

A marée basse et plus particulièrement au moment des grandes marées, sur la plage du Châtelet à Tardinghen, on peut approcher de l’épave du Lord Grey.
Ce chalutier britannique, long de 37 mètres, réquisitionné en 1915 par la Royal Navy et transformé en démineur, a sombré le 2 décembre 1917, faisant une seule victime, le soutier John Bilsborough.

Aujourd’hui, sa silhouette hante toujours la jolie plage, et sa coque sert de refuge aux crustacés, coquillages, mollusques et petits poissons… foisonnant de vie.

Pour trouver le Lord Grey, suivez, dans le village de Tardinghen, le panneau « Châtelet ». Vous roulerez quelques kilomètres sur une route bordées par quelques jolies fermes avant de passer un petit pont qui vous mènera au parking de la plage. Bonne balade !

Saint-Pierre d’Audinghen : Ombres, lumière et couleurs

SONY DSC

Saint-Pierre d’Audinghen

Sur la route de la côte, en arrivant à Audinghen, on reconnait de loin son clocher, comme une harpe, où tintent encore les cloches… Sur un littoral martyrisé, nul ne s’étonne de voir une église datant de la reconstruction se dresser dans un village, dévasté par les bombardements, comme tant d’autres.

Mais à l’église Saint-Pierre d’Audinghen, le trésor est à l’intérieur. Il est difficile d’imaginer, à la voir de la route, quelles merveilles d’ombre, de lumière et de couleurs se cachent entre ses murs de béton et de briques… Entrez avec nous dans ce joyaux méconnu du Boulonnais.

Lire la suite

Zoom sur… Notre-Dame de Boulogne (Vidéo)

N comme Notre-Dame de Boulogne

Qu’on soit admiratif des courbes de son dôme ou qu’on en dédaigne la lourdeur, qu’on en admire les reflets dorés au soleil, en s’extasiant d’aise, ou qu’on la toise d’un regard anticlérical, il faut bien admettre qu’on la voit de partout, à Boulogne…

Et où qu’on soit, elle nous toise à son tour, du haut de sa centaine de mètres, à l’abri des murs de la Vieille Ville.

Lire la suite

Il était une fois… au Musée de Boulogne-sur-mer

SONY DSC

Marie Cazin, Sakountala, fin XIXème, Musée de Boulogne-sur-mer

C’est une belle exposition que nous avons eu l’occasion de découvrir au Musée de Boulogne, ce samedi 14 novembre 2015…
Certes, l’inauguration a été annulée, en raison des tragiques événements de Paris, mais nous avons mis un point d’honneur à y être présents.
Résister à la terreur, c’est continuer à vivre. Lutter contre la barbarie, c’est aussi s’abreuver de culture. Souvenons-nous que ces djihadistes, en plus que d’assassiner, ici, et surtout là-bas, saccagent les musées et les monuments majeurs du patrimoine commun à l’Humanité.

*

Lire la suite

Vidéo ! De la griffe à la plume… aux Annonciades.

A la bibliothèque des Annonciades, jusqu’au 20 septembre 2015, on peut admirer quelques uns des plus beaux manuscrits conservés à Boulogne, sur le thème « De la griffe à la plume » : manuscrits médiévaux, livres imprimés anciens, enluminures et gravures, où s’épanouissent griffons, licornes et dragons, hybrides et monstres, créatures étranges, effrayantes ou oniriques.
C’est une trentaine d’œuvres qu’on peut ainsi découvrir, le manuscrit le plus ancien remontant au IXème siècle…

Lire la suite

Saint-Bertin, vaisseau-fantôme de pierre…

A quelques encablures du Boulonnais, à Saint-Omer, on peut encore admirer les ruines de l’abbaye Saint-Bertin, centre intellectuel, religieux et politique majeur du Moyen Âge.

L’histoire de l’évangélisation du Boulonnais n’est pas un fleuve tranquille…

Le long de l’Aa s’est développé l’un des monastères les plus puissants du Haut Moyen-Âge, centre intellectuel de premier plan, base de christianisation d’un peuple très récalcitrant face à la foi nouvelle adoptée par les rois mérovingiens, et bastion de la brillante Renaissance Carolingienne.

Lire la suite