Saint-Quentin de Wirwignes, joyau de l’art naïf.

Eglise Saint-Quentin de Wirwignes

Eglise Saint-Quentin de Wirwignes

L’église Saint-Quentin de Wirwignes est un joyau méconnu, inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2006, et constitue un jalon essentiel dans le développement de l’Art Naïf.
Ainsi nommé au XIXème siècle pour désigner l’oeuvre du fameux douanier Rousseau, ce mouvement rassemble des œuvres, picturales comme architecturales, ne respectant pas les critères esthétiques de leur époque, et ancrées dans des représentations populaires, souvent réalisées par des artistes autodidactes.

Les artistes naïfs « osent croire que le temps n’est rien, que la mort même est une illusion et qu’au-delà de la misère, de la souffrance et de la peur […] pour qui sait voir, respirer et entendre, un paradis quotidien, un âge d’or avec ses fruits, ses parfums, ses musiques […] un éternel éden, où les sources de jouvence l’attendent pour effacer ses rides, ses fatigues. » André Malraux.

Et cette définition sied bien à la petite église de Wirwignes, nichée au cœur d’un village du Boulonnais.

Lire la suite

Publicités