A TRAVERS LE TEMPS… LES CORSAIRES DE BOULOGNE – Suite 3.

Le retour des corsaires en 1806 Maurice ORANGE

Le retour des corsaires en 1806 Maurice ORANGE

Alexis COPPIN, dit « MAJOR », est né à OUTREAU, le 15 novembre 1778. Il est le fils du matelot Bernard COPPIN et de Marie Jeanne BATE. D’abord signalé à DUNKERQUE où il fait l’apprentissage du métier en tant qu’aide-canonnier, c’est en tant que Maître-canonnier qu’il rejoint la Flottille de BOULOGNE. Sa carrière de corsaire, comme tant d’autres, est émaillée de missions de sauvetage. Lors d’une tempête magistrale, la flottille subit quelques dégâts. Près de 400 hommes sont jetés dans les flots. MAJOR en « sauva un grand nombre », selon l’ordre du jour de l’Amiral BRUIX dans lequel il est cité. C’est pour cet acte de bravoure que le Maître-canonnier se voit remettre la croix de Chevalier de la Légion d’Honneur, le 18 août 1805, par l’Empereur. Notons-le, Alexis COPPIN devient à cette occasion le premier Portelois décoré de la Croix. MAJOR décède le 16 août 1864, retraité, ancien Officier de la Marine.

COQUERELLE est l’un de ces hommes qui n’ont qu’un rapport bref avec la course. Ils furent nombreux, marins qui pour une raison ou une autre, s’engagèrent dans cette voix. Il commanda néanmoins Le Templier, 89 hommes d’équipage, du 27 novembre 1809 au 12 mai 1810. Son armateur était FREVILLE, de MONTREUIL. A l’issue de cette campagne de course, le bateau est vendu pour la somme de 30 090,13 Francs.

Charles-Robert CORNU naît orphelin de père, le 10 novembre 1771. Il commence sa carrière de mer par les tâches d’écorage. Il tient donc à l’époque les comptes de navires de pêches, et est responsable de la livraison des produits. C’est en l’An VI( 1798 )qu’il se lance dans la course, en prenant le commandement du Cygne, pour l’armateur Louis FONTAINE. Lors de cette campagne, quatre prises sont à inscrire à son actif ; d’abord le 2 Pluviôse( 21 janvier ), c’est le Lion du Nord qui est capturé. A son bord, deux passagers « de prix », puisque les autorités françaises leur offrent le gîte, et affectent deux soldats à leur surveillance sur le sol national. Seront pris ensuite le Balon( 29 Pluviôse ), brick de 80 tonneaux chargé de blé et d’orge, le Rodney sur son lest( vide ) le 16 Pluviôse( 4 février ), l’Aurore( chargé de sucre, de chandelles, de savon, de beurre et de fromage ). Le 11 Ventôse( premier mars 1798 )de la même année, sur Le Furet, il prend à l’abordage un brick, le Fame. Celui-ci transportait du charbon. Le 27 du même mois, il capture l’Ayr, en collaboration avec le Tippo-Saïb commandé par Toussaint DENIS-LEBEAU. Le 2 Germinal( 22 mars 1798 ), en compagnie de l’Industrie du Capitaine HURET, le William et Anne est pris. Charles-Robert se marie alors avec Françoise Pétronille La SALLE. Puis il retourne en mer… Alors qu’il commande Le Furet, en l’An VIII( 1799 ), il prend le Glory venant de la Jamaïque , pour aller à Londres. Ce bateau transporte du sucre, du café, du bois de campêche… la prise rapportera 422 904,60 Francs. La même année, un sloop, le Race-Horse, est capturé, avec son chargement de charbon et de pierres coupées. Du 2 Brumaire au 16 Frimaire An IX( ), avec l’Impromptu qu’il commande( armateur Alexandre ADAM ), il s’empare de la Marie( attaché à Newcastle ), chargée de fer, et du Hope. Il prend encore la Tarre de Yarmouth, et le Marie et Margaret. En l’An XIII( 1804 ), Tom SOUVILLE est son Premier Lieutenant sur le Glaneur. Il prend le Burton, chargé de raisins, de figues et de liège. Ensuite, Charles-Robert passe sur le Génie, un puissant navire de 60 tonneaux, armé de 16 canons et 8 espingoles, avec un équipage de 69 Hommes. Second : Pierre HENIN. Premier Lieutenant : William WISSER. Second Lieutenant : J. M. LEBEAU. Troisième Lieutenant : J. J. HURET. Avec cette arme, sont pris le Friendship, la Paix de Malte, le Lady BRUCE, le Caroline, le Bedford, le Good Offening et enfin le Wanderer, chargé de charbon, en collaboration avec le Grand Napoléon, du Capitaine WASSELIN, L’Oiseau, du Capitaine FRESSON, le Prosper, du Capitaine FLOUET, La Fortune, du Capitaine LEFEBVRE. Il termine sa campagne par la prise de L’Aurore, chargée de planches. Mais cette dernière prise mettra du temps à lui être réglée, car elle est réquisitionnée par la Marine impériale. Charles-Robert repart ensuite sur le Génie du 20 octobre 1809 au 13 juillet 1810. Il en profite pour prendre le Sarah-Helena, le Pocahontas( chargé de sucre, de café et de coton ), le Harmand( sucre et café ), vendu pour la somme de 434 594, 76 Francs. En collaboration avec le Prince EUGENE, Capitaine FOURNIER, et la Joséphine, Capitaine HURET, il prend la Vénus. Retiré de mer, c’est alors qu’il vit en une paisible retraite que Charles-Robert CORNU décède à l’âge de 89 ans, le 29 février 1860.

Philippe CORNU, fils de Robert et frère de Charles-Robert, nait le 11 août 1774 à Boulogne. Il est marié à Marie Pétronille PRENEL le 19 Messidor An VI( 07 juillet 1798 ). En l’An VII( 1798 ), il est Lieutenant sur le Tippo-Saïb, Commandant Toussaint-Denis LEBEAU. Il prend ensuite le commandement de La Vengeance du 12 mai 1808 au 16 octobre 1808. Ce navire corsaire prend en collaboration avec le Vigilant du Capitaine Pierre-Augustin DELPIERRE La Paix et La Fortune. Cerise sur le gâteau, ce sont trois Smogglers qui complètent le tableau de course, la Vénus, le Poisson Volant et le Fawne. Philippe est fait prisonnier peu de temps après, mais parvient à s’évader. Un passeport lui est délivré le 29 Messidor An VIII( 18 juillet 1800 ), le temps que l’Administration statue sur son cas.

Michel CROESEL est né à BERMONT, en Seine Inférieure, le 9 décembre 1774. Marié à Marguerite Félicité Olive, de onze ans plus âgée que lui. En 1811 / 1812, il est Capitaine commandant le Pilotin, 41 hommes d’équipage, armateurs DELPORTE Frères et DUPONT.

Bibliographie : -Echec à NELSON -( Les Corsaires Boulonnais de la Révolution à l’Empire ). ABC2E

Webographie : -http://www.descendants-capitainescorsaires.org/res_recherche.php

-http://data.bnf.fr/12007694/tribunaux_de_prises/

-http://fournetmarcel.free.fr/corsaires.htm

A SUIVRE…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s