Guy BOUZI.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le destin de Guy BOUZI a été marié à celui des Sinté. Jeune, il est allé à l’Ecole des Mousses du Portel, puis a embarqué sur des navires de pêche. C’est en 1 970 qu’il a rejoint les Fusiliers-Marins Commandos.
Il a navigué sur plusieurs mers, a touché à plusieurs continents. D’abord Mousse, puis Matelot, il est revenu étudier un temps à Etaples. C’est un ancien de la Pêche, de la Royale, puis de la Marchande. Longtemps, il est allé comme Patron de Pêche dans le Golfe de Gascogne, en Manche, en Mer d’Irlande, il est même remonté jusqu’au Cercle Polaire Arctique. Il a connu les ports du Pacifique, en allant au Pérou et en Equateur, au Chili, aux temps des dictatures. Alors, des Soldats attendaient les Marins français au débarcadère, et les emmenaient dans des bars « dédiés », dans des quartiers « autorisés »…
Il a choisi de prendre sa retraite de Marin prés de la mer, à Boulogne. Ici, la mer n’est pas très loin de lui. Et ça lui va bien. Il est plus connu sous le surnom de « CAPI ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s