Zoom sur… Notre-Dame de Boulogne (Vidéo)

N comme Notre-Dame de Boulogne

Qu’on soit admiratif des courbes de son dôme ou qu’on en dédaigne la lourdeur, qu’on en admire les reflets dorés au soleil, en s’extasiant d’aise, ou qu’on la toise d’un regard anticlérical, il faut bien admettre qu’on la voit de partout, à Boulogne…

Et où qu’on soit, elle nous toise à son tour, du haut de sa centaine de mètres, à l’abri des murs de la Vieille Ville.

SONY DSC

Et, n’en déplaise aux fâcheux, c’est bien d’une cathédrale dont il s’agit, même s’il n’y a plus guère d’évêque de Boulogne. La gothique qui l’a précédée, et avant même, la modeste romane, construite par la comtesse Ide, l’étaient déjà, sièges d’un puissant diocèse…

Savez-vous que c’est son célèbre pèlerinage qui est à l’origine du nom d’un autre Boulogne, surnommé longtemps « Boulogne-La-Petite », et baptisée aujourd’hui « Boulogne-Billancourt ?

SONY DSC

Cathédrale parce que siège d’un évêché, jusqu’en 1802, tout au long de son histoire riche et mouvementée… Basilique parce que renfermant les reliques de la statue miraculeuse de la Vierge, découverte en 639 dans l’estuaire de la Liane…

2

L’ancienne cathédrale, détruite à coup de masse par des particuliers pendant la Révolution, manque à Boulogne, et l’abbé Haffreingue en rachète les ruines, sous lesquelles dort encore la crypte, témoin de temps reculés

Désormais, l’abbé place toute son énergie et sa foi dans le projet fou de la reconstruction, et pose la première pierre le 1er mai 1827.

Et l’abbé voit les choses en grand ! Infatigable, il s’attelle à la réalisation des plans et dirige les travaux de cette basilique néo-classique. Ses modèles ? Saint-Paul de Londres, et Saint-Pierre de Rome ! 148 mètres de long, sur 42 mètres de large,. 100 mètres sous le dôme !

Trente-six ans plus tard, en 1863, le dôme se dresse fièrement et domine la ville, et en 1866, l’archevêque de Cambrai la consacre. Redevenue basilique, par la grâce su pape Léon XIII, en 1879, elle est richement décorée, ses chapelles notamment, par les fresques du peintre Charles Soulacroix… Un nom prédestiné, s’il en est !

SONY DSC

Et si les voûtes de sa nef s’effondrent en 1921, elle sont reconstruites assez vite pour accueillir le Congrès Marial de 1938, dont les aînés parmi les Boulonnais se souviennent encore, et qui accueillit 200 000 dévots.

Certes, nous reviendrons bientôt sur les particularités de son architecture, et sur le mobilier qu’elle renferme.

En attendant, nous vous emmenons la découvrir, en images et en musique ! Et pour nous, ce sera sans eau bénite.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Zoom sur… Notre-Dame de Boulogne (Vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s