André ou le secret du Phénix…

André dans son jardin...

André dans son jardin…

Sur la place d’Outreau, en quête d’images pour un article sur cette jolie commune du Boulonnais, nous avons rencontré une belle personne…

Il est venu à notre rencontre, pour nous demander si nous étions d’ici et nous conseiller d’aller photographier le monument aux morts tout proche… Puis nous avons découvert, grâce à André, le secret du Phénix…

Le phénix d'Outreau

Le phénix d’Outreau

D’un ton égal et doux, André a porté un regard clair à la girouette du beffroi qui domine fièrement la place de l’hôtel de ville d’Outreau. Et, tandis que le carillon égrenait les heures matinales, il nous en a livré les secrets…

« La girouette ? Vous savez, la ville a été entièrement rasée pendant la guerre. Il ne restait plus une maison debout.

Ici, il y avait un château, et les Allemands ont construit un blockhaus, lieu stratégique dans leur ligne de défense. Il ne reste que la tour, où vous avez vu la plaque qui commémore la Libération. Les Canadiens sont arrivés le 23 septembre.
Le maire d’Outreau a dit que la ville allait, comme le phénix, renaître de ses cendres. C’est pour ça qu’en face, le centre culturel s’appelle le Phénix et que la girouette a cette forme.

Tour Outreau

Ici, c’est mon jardin. Je ne suis pas outrelois, et j’ai vécu dans d’autres régions. Je suis de Wimereux, mais je me suis installé à Outreau.
Wimereux ? Ça a changé. J’ai connu Wimereux quand il y avait 5000 habitants, l’hiver, et plus du double l’été, quand les propriétaires des résidences secondaires y venaient.
Aujourd’hui, on ne peut plus y vivre. J’y vais encore souvent, voir ma mère, et j’y ai un ami qui vit dans un immeuble HLM. Les loyers sont hors de prix. Pourtant, « HLM », ça veut dire « habitation à loyer modéré ». Jeune, je travaillais dans une boulangerie. L’hiver, on travaillait cinq heures par jour, et l’été, quatorze ou quinze !

*

Place mairie Outreau

Dans mon jardin, j’y passe mes journées quand il fait beau. De toute façon, je ne peux plus aller au bistrot. Personne ne peut plus se le permettre, c’est bien trop cher, même pour boire un simple café et discuter avec les gens…
Chez moi, j’ai quatre télés. Elles fonctionnent toutes, mais je ne les allume jamais. Je préfère écouter mon poste. La dernière fois, j’étais chez un ami et on regardait les informations.

Tour Outreau

On nous a dit que les migrants à Calais touchaient 800 euros par mois. Si c’était vrai, ce ne serait pas normal, mais je sais que ce sont des mensonges, ou ils ne vivraient pas dans des camps… C’est la guerre chez eux, et nous, on soutient toujours les États-Unis partout. L’armée d’un pays, c’est fait pour défendre son territoire, pas pour aller servir les intérêts des Américains.
J’ai travaillé au Tunnel, il y a longtemps. Le mois dernier, un jeune – on ne sait pas trop d’où il était, du Soudan, peut-être – a été happé par un train… C’est terrible. »

Comme nous prenions congé d’André, en fumant avec lui une cigarette, il a ajouté :

« Je fais de l’emphysème, il faut que je fume moins. Mon amie m’a dit – et ça m’a rendu heureux de l’entendre : «  Je ne veux pas être veuve avant d’être mariée !  »

Et dans un sourire, André nous a dit :

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ».

Nous remercions vivement André pour le temps qu'il nous a consacré !

Nous remercions vivement André pour le temps qu’il nous a consacré !

Publicités

3 réflexions sur “André ou le secret du Phénix…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s