A TRAVERS LE TEMPS… LES CORSAIRES DE BOULOGNE-Suite XVI.

Le retour des corsaires en 1806 Maurice ORANGE

Le retour des corsaires en 1806 Maurice ORANGE

Pierre-Antoine François SAUVAGE est né en 1767 à Boulogne. C’est en l’An IV( 1795 /1796 ) qu’il commence à se signaler comme Capitaine corsaire. Il commande alors l’Espoir, dont l’armateur est Louis FONTAINE. Avec ce navire il s’empare d’un sloop chargé de pierres de taille, le Duc d’York.

Il passe ensuite sur la Revanche, qu’il commande pour l’armateur CLARTE. Du 14 Germinal au 25 Messidor An V( du 3 avril au 13 juillet 1797 ), il écume la Manche, et fait deux prises, chargées de bois de construction. Pour l’armateur SANNIER-DUCROCQ, il commande le Père de famille du 25 décembre 1806 au 30 juin 1807. Son nouveau navire, d’un équipage de 60 Hommes, porte 14 canons de divers calibres. Seul le Joseph et Marie fera les frais de cette première course. La seconde ne ramènera rien dans les filets de notre corsaire. En revanche la troisième, du 23 décembre 1807 au 20 avril 1808, lui permettra de capturer le Tarentula. Lors de sa quatrième campagne, le Capitaine SAUVAGE, toujours à son bord, participera à la prise du Phénix le 19 décembre 1808. Cette proie est partagée avec le Bucaille du Capitaine BOURGAIN, et avec le Vengeur du Capitaine ROUTTIER.

Le Capitaine Pierre-Antoine SAUVAGE quitte alors la course, et se livre à des activités plus pacifiques. Il se réserve à la profession de Capitaine au long cours.

C’est le 11 février 1829 qu’il s’éteint chez lui, au 62 de la rue de Boston, laissant seule son épouse, Marie-Antoinette Elisabeth Thérèse HARDUIN. Il avait 62 ans.

Nous ne savons que peu de choses de Pierre-Clément SENECHAL -ou SENECAL. Né en 1795. Il a été armé en tant que corsaire à partir de Calais et de Boulogne. Ce corsaire sort du port de Boulogne le 15 mai 1810 sur le Figaro. Sa mission le porte à naviguer en mer du Nord, où il prend les Lydia, Industria, Zénon, Mercurius, Alonzo, Reutheir, Fire-Sodskende, St-Joseph, et Karin-Margaretta. Le 6 juillet 1811, c’est la corvette Plower qui l’arraisonne. Le Capitaine SENECHAL est prisonnier des Anglais. Mort en 1815, il n’a plus repris la course après ses premiers exploits. La valeur n’attend pas le ombre des années…

Baptiste SERON est Capitaine commandant sur l’Audacieux en 1811. Parti de Boulogne, armé par AUDIBERT-LEVEUX de Calais, il prend au cours d’une sortie l’Union.

Jean-Nicolas SERON commande l’Alexandre du 8 septembre 1810 au 3 janvier 1811. Il est armé par MOLEUX-CROUY et AUDIBERT. Son navire respectable, comprend 60 hommes d’équipage et est doté de 16 canons et obusiers de divers calibres. Il capture le Robinson Ova, et l‘Alardo de Menège. Cette seconde prise a été effectuée en coopération avec le Roi de Naples du Capitaine LASALLE. Une troisième prise est faite dans la même course, c’est le Salacia. Le Capitaine SERON commandera ensuite le Jules.

En Pluviose An 1( février 1793 ), le Capitaine SIABAS commande la Liberté, pour le compte de l’armateur MOLEUX-CROUY.

Jacques-Antoine SOUBITEZ, dit « Coco », est né à Boulogne en 1743. Il s’est marié à Geneviève BIEZ le 3 avril 1808.

Il commande l’Ami des Lois, un lougre de 8 tonneaux, pour le compte de l’armateur Jean GRISET, en février 1793. Aucune prise n’est a priori retenue par les chroniques. Mais alors qu’il commande le Joséphine lors de la seconde course de ce bateau, pour l’armateur CHOISNARD, le Capitaine SOUBITEZ prend l’Isabelle, le Drake, le Traveller, le Marie et le Fountain.

Du 29 août 1811 au 27 avril 1812, il reprend la course sur le Génie de l’armateur FOURBE. Equipé de 16 canons, ce navire est monté par un équipage de 60 Hommes. Il prend alors le Basy, le City of Cork, le John, le Dart et le Harriot. Il est possible que Jaques-Antoine SOUBITEZ ait encore commandé l’Antianglican et le Fortunée.

Les données historiques sont incertaines pour la suite de la carrière et de la vie de Jacques-Antoine, certainement pour raisons d’homonymie. Nous allons continuer nos recherches concernant ce Capitaine corsaire boulonnais, et nous vous tiendrons au courant de nos recherches dans une prochaine mise-à-jour.

Bibliographie : -Echec à NELSON -( Les Corsaires Boulonnais de la Révolution à l’Empire ). ABC2E

Webographie : -http://www.descendants-capitainescorsaires.org/res_recherche.php

-http://data.bnf.fr/12007694/tribunaux_de_prises/

-http://fournetmarcel.free.fr/corsaires.htm

-http://threedecks.org

A SUIVRE…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s