Le corsaire Louis DELPIERRE, dit « CATOR ».

Cotre, encore appelé Cutter.

Cotre, encore appelé Cutter.

Jacques DELPIERRE naît à Boulogne, le 18 décembre 1785. Il est le fils de Louis, marin, et de Marie JUTELET. Sa carrière de corsaire commence en 1807.

Le 18 septembre de cette année-la, en sortant de la rade d’OSTENDE, il commande l’Étoile, et capture un navire chargé de suif et de chanvre. Il dirige aussitôt sa prise sur Calais. Un Cutter anglais surgit, aperçoit la prise, la gagne de vitesse, et l’oblige à se rendre. Voyant cela, Jacques met toutes voiles dehors, et rattrape l’Anglais. Ce dernier abandonne sa prise, afin de pouvoir se livrer librement aux manœuvres du combat. L’équipage français aborde le navire anglais de vive force, lorsque les deux bateaux se rejoignent. Les premiers combats sont d’une grande violence, et l’assaut corsaire finit par être repoussé. Tous ont regagné leur bord… tous, sauf DELPIERRE, qui se fraie un chemin avec sa hache d’abordage jusqu’au bastingage… il se jette à l’eau. Les marins anglais ne s’intéressent dès lors plus du tout à lui. Ils ne prennent même pas la peine de lui envoyer quelques coups de mousquet… CATOR est perdu en mer…
L’équipage français combat courageusement, mais la perte de leur chef rend les Hommes moins confiants… les Anglais viennent de gagner leur bord… les Français sont en train de plier…
Quand, tout-à-coup, CATOR apparait sur le pont. Il est trempé par son court séjour dans l’eau de la Manche…
Les corsaires crient de joie. Et remontent à l’assaut. Les marins anglais, épuisés par ce combat qui dure trop longtemps, et surpris par le retour gagnant de Louis DELPIERRE, opposent une résistance plus faible qu’avant. Ils sont renversés. Leur aviso est pris. L’Argus -c’est son nom, amène son pavillon. Les corsaires boulonnais prennent la direction et la manœuvre du navire. En raison des avaries dues au combat, l’Étoile coule une demi-heure après.

C’est du 04 au 19 juillet 1808 qu’il commande la première course du Vigilant, 44 hommes d’équipage à bord, armateur Alexandre Adam. Accompagné d’un autre navire corsaire, la Vengeance, commandé par Philippe CORNU, il s’empare de deux Smogglers pendant cette campagne, la Paix et la Fortune.

Il revient aux affaires corsaires en 1811, sur le mode temporaire de beaucoup de ces guerriers de mer. Il est alors Capitaine lors de la cinquième course du Rancunier, pour l’armateur Louis FONTAINE. Le navire n’est plus l’une de ces toutes petites unités chères aux corsaires ; il dispose de 40 canons, et l’équipage sert 4 espingoles et 25 pistolets.
Avec ce navire, il prend Les Amis, l’Albany chargés de charbon, le Friend Goodwill, chargé d’ardoises, le Ruth.
Durant la même campagne, il rejoint huit autres navires corsaires pour attaquer et vaincre The Olympia, cutter de guerre britannique.

Ne restant jamais très longtemps loin de la course en mer, DELPIERRE prend le commandement du Lion n°3, armateur Madame GASSER-TIESSET. Avec ce bateau et ses 65 hommes d’équipage, il prend le Ann. Puis est capturé par les Anglais le premier novembre.

Revers de mer… et d’ailleurs. Après toutes ces victoires, il est enfin proposé pour la Légion d’Honneur. Mais il préfère réclamer la vie sauve pour son père emprisonné. Ce dernier a pris part au complot MOREAU. Tombé en disgrâce passagère, CATOR n’obtient ni la décoration, ni la grâce pour son père.

Puis après 1815, la paix revient. Les corsaires abandonnent la course. Comme beaucoup d’entre eux, CATOR se voue au service des ports. Ils furent nombreux à devenir pilotes, lamaneurs, sauveteurs… lui, remplira les trois emplois.

Le 3 décembre 1821, l’Aimable Rose s’échoue à l’entrée du port. Louis DELPIERRE et ses six Hommes sauvent l’équipage, avant que le bateau abimé ne soit brisé par la tempête. Ils sauvent encore d’une mort certaine les marins d’un bateau de pêche le 28 octobre 1829. Ils repêchent deux personnes d’une barque avariée le 30 avril 1830… c’est après le sauvetage qu’il opère le 25 février 1832, qu’il reçoit enfin la Légion d’Honneur… et se voit recevoir le Prix MONTHYON( pour sa vertu, son courage… ).

En 1841, il a 55 ans. Il habite Rue de BOSTON, une rue assez éloignée du port et du rivage. Le 15 janvier, il tente, avec son fils de 19 ans, Louis dit « Fot », de rejoindre le Beaver, qui opère normalement la transmission des dépêches… Les deux Hommes périssent en mer.

corsaire

Corsaire « Le Morel ».

… et ainsi disparait un Homme qui a tout fait de ce qui se peut faire sur la mer.

Publicités

4 réflexions sur “Le corsaire Louis DELPIERRE, dit « CATOR ».

  1. Merci c’est vraiment génial de pouvoir remémorer la mémoire de cette époque je suis moi même très touché par votre article, étant de descendance direct du Capitaine Louis Pierre Jacques DELPIERRE dit CATOR

    Aimé par 1 personne

    • Et bien, merci beaucoup de nous suivre, Monsieur. Bien sur, le nom de votre ancêtre apparaît dans ce glossaire, ce « feuilleton » des corsaires boulonnais. D’autres noms vont le rejoindre, afin que tous soient gardés en nos mémoires.

      J'aime

  2. Attention il y à 2 frères Louis DELPIERRE, né le 18 décembre 1785, capitaine corsaire et Louis Pierre Jacques DELPIERRE, né le 19 avril 1787, capitaine corsaire également, voir sur les archives nationales Leonore sites de Paris
    Cote LH/720/22
    Nom DELPIERRE
    Prénoms Louis Pierre Jacques
    Sexe M
    Date de naissance 1784/04/19
    Lieu de naissance Pas-de-Calais ; Boulogne-sur-Mer
    Lieu conservation dossier Archives nationales ; site de Paris
    N° de notice L0720022.

    Aimé par 1 personne

    • Nous vous remercions de cette précision, Monsieur. En effet, plusieurs personnes de votre famille ont été liés à l’Histoire, comme Corsaires, Capitaine de Corsaire, ou Armateurs, je crois me souvenir. Nous aurons l’occasion de revenir sur vos ancêtres, et nous pourrons croiser les informations avant de publier. Merci pour nous avoir amené cette référence supplémentaire.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s