Le Fulmar boréal (mouette puante !)

Fulmar boréal

Fulmar boréal

 

Fulmarus Glacialis

 

Procellariidés

 

Fulmar boréal – Photographie prise en avril 2016, falaise de Wimereux

Description :

  • Longueur : -45 à 50 cm. ; envergure : -1,20 m. ; poids : -de 700 Gr. À 1 Kg. ;
  • Rare en France ; -Migrateur nidificateur en Côte d’Opale( une centaine de couples nicherait sur la falaise de Wimereux ) ;
  • Vie : -de 20 à 30 ans ; pourraient vivre plus de 50 ans, un oiseau bagué a incontestablement plus de 43 ans ;
  • Aspect proche de celui des Goélands( avec lesquels il n’a aucune parenté ! ) ;
  • Cou épais ; -Bec crochu, de couleur jaune, surmonté de narines tubulaires( celles-ci sont grises, avec une extrémité jaune ) ;
  • Oeil marron foncé, précédé et en général entouré d’une zone de plumage brun-sombre ;-corps « trapu » ; Epaules et dos gris, à l’aspect écailleux ;
  • Ailes gris sombre à l’extrémité ; -dos gris, avec le croupion et la queue plus clairs ; -tête, gorge et ventre blancs.
  • Dimorphisme sexuel très peu marqué, remarquable par le poids seul des individus ; -les femelles allant jusqu’à peser 900 Gr., et les mâles pouvant atteindre 1 Kg…

Mode de vie :

  • Hauturier, ne vient à terre que pour se reproduire et nidifier ;
  • Parade nuptiale quasiment absente ; les oiseaux s’approchent en caquetant ;
  • Vol : Vol battu, observé au ras de l’eau ; -Capable de planer, comme un Goéland.
  • Lorsqu’il est dérangé, l’oiseau peut régurgiter une substance jaune et huileuse, nauséabonde, qu’il peut « cracher » à un mètre de distance( Cette huile est normalement destinée à nourrir les oisillons, et c’est certainement à cause d’elle que les Vikings appelaient le Fulmar « Mouette puante ». ) ;
  • Grégaire, le Fulmar boréal « loge » souvent avec des Goélands, des Mouettes, des Fous de Bassan ;
  • Pendant la période de nidification, les colonies peuvent être constituées par plusieurs milliers d’oiseaux.
  • Parade nuptiale : .
  • Nidification : D’avril à juin ; le nid est construit à flanc de falaise, ou sur des pentes non praticables ; nid peu profond, garni parfois d’herbes et de petits cailloux ;
  • Un seul œuf est pondu, souvent à même le sol ;
  • Reproduction : Maturité sexuelle atteinte entre 8 et 10 ans ; -L’oeuf est couvé de 48 à 57 jours, couvé par les deux parents qui se relaient ; Après éclosion, le petit, nidicole, dépend de ses deux parents pendant presque autant de temps ;
  • Régime alimentaire : -Poissons, Crustacés, calmars et petites pieuvres, Méduses…
  • Chant : -Caquètements rauques et graves ;
  • Répartition géographique : -Océan Atlantique nord et Pacifique Nord ; -Zones de nidification les plus au Sud : -Pas-de-Calais et Normandie ;
  • Population en croissance et extension, vers le Sud principalement ;

Statut : Rare en France ; -espèce protégée, définie comme « Préoccupation mineure ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s